Actualités

Projet « Aqua-Solidaire »

  • Contexte du projet

En réaction à la crise sanitaire sans précédent du Covid-19, un confinement massif a été mis en place, le 17 mars 2020, en France. Celui-ci a eu un impact sur de nombreux secteurs : comme celui de la pêche et de l’aquaculture où marins pêcheurs et aquaculteurs ont subi et subissent encore une perte considérable de leur chiffre d’affaire. En effet, en parallèle du confinement, tous leurs systèmes de ventes ont été modifiés : entre la fermeture des restaurants et des mareyeurs, le ralentissement des criées ou encore la baisse de fréquentation des points de ventes directes.

Dans un même temps, les soignants, les forces de l’ordre et les aidants sont en première ligne depuis le début de la crise sanitaire pour lutter contre cette pandémie. Loin de leurs proches, de leur mari/femme, de leur(s) enfant(s), ils passent leurs journées au chevet des malades ou des administrés et risquent même leur vie pour eux.

  • Objet du projet

Ainsi, le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Élevages Marins des Alpes-Maritimes (CDPMEM 06) et l’Association pour la Pêche et les Activités Maritimes (APAM) ont lancé le projet Aqua-Solidaire, qui a pour objectif de participer à la lutte contre le Covid-19 tout en soutenant les professionnels de la mer, et en valorisant leurs métiers artisanaux et locaux. 

Dans ce cadre, le CDPMEM 06 et l’APAM ont fait appel à des Prud’homies de pêche et des pêcheurs volontaires et des aquaculteurs dans le Var et les Alpes-Maritimes en les mobilisant pour fournir du poisson frais, base des plats cuisinés. Nous avons demandé à chaque professionnel de la mer impliqué de choisir eux-mêmes un restaurateur qui cuisinera leur poisson dans un échange win-win. En effet, en dehors d’un contexte de crise, ce sont les restaurateurs qui permettent aux professionnels de travailler. Cette période de crise permet aux professionnels de pouvoir à leur tour faire travailler les restaurateurs de leur choix qui sont en arrêt d’activité. Ils conservent ainsi une activité partielle malgré les difficultés de la quarantaine et peuvent mettre à profit cette initiative pour tester et stabiliser des recettes en vue d’une production de gamme de produits transformés.

 

Projet  » Formation à la vente directe des produits halieutiques »

  • Contexte du projet

La vente des produits halieutiques sur notre territoire s’effectue principalement en remise directe au consommateur. Il paraît donc essentiel d’assurer la sécurité alimentaire des produits mis sur le marché.

  • Objet du projet

Le pêcheur s’il veut travailler le produit de sa pêche à terre au-delà des opérations connexes, c’est-à-dire l’écailler, le vider, le trancher, faire des filets, doit se déclarer comme vendeur assimilé à un commerce de détail auprès des
services vétérinaires de la DDPP. En complément de cette déclaration il est demandé de respecter les normes d’hygiène et sanitaire. C’est pourquoi ce projet vise à proposer aux pêcheurs professionnels une formation HACCP.

Pour plus d’information sur le projet, contactez :